Les nains célèbres

voici quelques nains célèbres:

-Ungrim Poing de Fer, Le roi Tueur de Karak Kadrin :

Le sens du nom d’Ungrim, « Briseur de Serment », en dit long sur son histoire, car il se trouve lié par deux serments inconciliables. Le premier est de rester loyal au peuple qu’il gouverne, le second, hérité de ses ancêtres, est le serment du Tueur qui l’oblige à rechercher une mort noble ; ce qu’il ne peut pas faire tant que son peuple compte sur lui !

-Goterk Gurnisson & Félix Jaeger, Aventuriers :

Comme dans les sagas d’autrefois, cette paire mal assortie semble condamnée à parcourir le monde jusqu’à rencontrer le destin que les dieux leur ont destiné. La légende veut que l’homme, Félix, poète et bon à rien, rencontra Gotrek le Tueur lors d’une beuverie épique. On dit que Félix fit le vœu de consigner la noble quête d’une belle mort de Gotrek dans un poème, et de rester à ses côtés jusqu’à ce funeste jour. Depuis, il a appris que ce serment avait été un peu hâtif, car il l’a mené dans les recoins les plus sombres et dangereux du Vieux Monde, où il a rencontré les plus coriaces des ennemis. Cependant, Gotrek ne semble pas pouvoir trouver la mort, et aussi longtemps qu’il vivra, Félix ne peut ternir son honneur en brisant son serment. Qui sait sur quel champ de bataille ils se trouveront demain, ou quelle monstruosité finira par avoir raison de Gotrek ?

-Thorgrim Le Rancunier, Le Haut Roi des nains :

Le sang de Grungni lui-même coule dans ses veines roayles, il est donc peu surprenant que Thorgrim se sente autant concerné par le destin de sa race. Ceci explique que le Dammaz Kron, le Grand Livre des rancunes des nains, l’accompagne partout : la nuit sous son oreiller ou à ses côtés sur le Trône du Pouvoir durant les nombreuses batailles dont il prend la tête. Thorgrim règne sur les montagnes depuis Karaz-a-Karak, mais en sort fréquemment pour venger l’une ou l’autre des offenses consignés par ses soins dans le Dammaz Kron. Même si les nains rechignent à partir en guerre et à risquer la vie de leurs guerriers au nombre toujours décroissant, la vengeance est considérée comme une si juste cause qu’ils se joignent à Thorgrim avec enthousiasme et le suivraient où qu’il aille.

-Josef Bugman, Maître Brasseur :

C’est le plus célèbres Maître Brasseur de Tous les temps, et sa Bugman XXXXXX est responsable de plus d’une royale « gueule de bois ». Depuis que la tranquillité de sa paisible brasserie a été perturbée par des gobelins qui ont détruit ses cuves et tué ou réduit en esclavages ses ouvriers, Bugman veut sa revanche et combat les peaux-vertes partout où il le peut. On entend peu parler de son petit groupe de Rangers, car ils parcourent les Terres Arides en quêtes de gobelins à massacrer et de prisonniers à délivrer, mais ils apparaissent de temps à autre aux abords d’un camp nain pour offrir leur aide à une armée prête au combat.

-Burlok Damminson, Maître de la Guilde des Ingénieurs :

Burlok est ingénieur depuis des siècles, et même s’il fut quelque peu rebelle dans sa jeunesse, la perte de son bras dans un accident et une sérieuse réprimande de son père lui montrèrent quelles étaient ses erreurs. C’est maintenant un farouche traditionaliste qui résiste à toute tentative d’innovation de la Guilde des Ingénieurs. Son bras manquant a été remplacé par son appareil mécanique de sa conception et qu’il a amélioré au fil du temps, si bien qu’il lui sert maintenant plus que son bras naturel.

-Ulther Marteau de Pierre, Héritier du Trône de Karak Ungol et Chef de la compagnie Dragon :

Son père, le roi Ulfar Marteau de Pierre, lui donna ses dernières volontés. Celle de tuer les orques, jusqu’au dernier, qui occupe la forteresse. Et de tuer les nains du chaos sur son passage qu’il considère comme des atteintes insupportables à l’honneur de la race naine.
Sur son lit de mort, le Prince Ulther jura. Il commande une expédition punitive dans les montagnes au nord de Karak Kadrin, pourchassant les orques et les nains du chaos.
-Harok Poing Enclume, As d’aviation de Karaz-a-Karak:

Harok est l’archétype des aviateurs rouleurs de mécaniques de Karaz-a-Karak. Il est considéré comme le meilleur pilote, toutes citadelles confondues. Après avoir repérée des voyageurs qui s’approchent des frontières du royaume nains. Il se livre alors à quelques plongeons (voire des piqués assez osés, comme s’il voulait rappeler aux voyageurs de quelles prouesses les nains sont capables) destinés à jauger le groupe. S’il est attaqué, il largue une ou deux bombes avant de retourner vers une des tours de guet pour donner l’alarme.

-Borin Rognison, Chercheur de Savoir :

Borin a grandi dans un quartier nain à Altdorf. Nain Expatrié. Il se fait passer pour un forgeron armurier afin de cacher sa véritable vocation pour la magie runique. Poursuivant sa double vie jusqu’au jour, sa soudaine envie de connaître l’histoire de l’Empire, à la recherche d'anciens artefacts perdus à l'aube de la civilisation humaines.
Bien qu'il soit revenu périodiquement à Altdorf pour fouiller plus avant les bibliothèques, il quitta définitivement la ville avec tous ses biens il a quelques années.
De nos jours, vous le rencontrerez dans les endroits les plus improbables, à la recherche d'une rune perdue ou d'un artefact étrange.

-Alrik Ranulfsson, Roi de Karak Hirn :

Alric est l'arrière arrière arrière petit fils de Kurgan, le fondateur de Karak Hirn, le fort de la Corne. Depuis la mort de Ranulf, Alrik dirige la forteresse dans le respect des traditions, c'est à dire en jurant de venir à bout de tous les griefs inscrits sur le Livre des Rancunes familial. Son coté traditionnel l'empêche de faire confiance aux dernières inventions de la Guilde des Ingénieurs.
Il va à la bataille installée sur un pavois porté par ses deux meilleurs sergents. Il est armé de la hache du châtiment, porte la Hrappi Klad et le casque des Aigles. Il est sur le bouclier de Kurgaz. Enfin il porte son Livre des Rancunes, ce qui soutien le moral des autres nains.


-Azgrim Barbe-Torte, Tueur Nain de Karak Kadrin :

Azgrim Barbe-Torte est un individu légendaire même parmi les Tueurs. Comme tous les tueurs, il ne fait aucune référence à son passé et nul ne connait les raisons qui l'ont forcé à suivre cette voie et a ce rendre, comme la plus par de ces désespérés, à Karak Kadrin. Même les nains les plus anciens se souviennent d'avoir entendu parler de lui comme d'un grand guerrier lorsqu'ils étaient enfants. Azgrim en arrive parfois lui-même à regretter de posséder de telles compétences guerrières, car elle prolongent sa vie alors que sont plus grand souhait aurait été d'en finir le plus rapidement et le plus héroïquement possible avec elle.... pour le côté héroïque pas de problèmes, il à eu ce qu'il cherchait. Mais quand à la brièveté... certains troubadours humains disent de lui qu'il pourrait être l'un des nains les plus vieux encor en vie. Toujours est-il qu'il était déjà très âgé lorsqu'il participa à la bataille de Praag en 2302, au côté de Magnus le Pieux. Innombrables sont les ennemis des nains et de l'Empire qui sont tombés sous les coups de Gromakaz, sa fidèle hache runique, dont le nom signifie Arme Sauvage.

-Brok Poing De Pierre, Grand mineur :

Brok Poing De Pierre était réputé pour ça parfaite connaissance des anciens tunnels qui reliaient les forteresses naines. Pendant la Guerre De La Vengeance, il connut de nombreux succès contre les elfes à la tête de l'armée de Karak Azgul, Qu'il commanda avec ingéniosité et courage. Il combattit sans relâche l'ennemi que le destin lui avait choisi, le seigneur elfe Salendor, mais jamais aucun des deux héros ne put prendre le dessus et c'est en s'affrontant pour la dernière fois au coeur du brasier de la cité d'Athel Maraya qu'ils disparurent à jamais.

- Kazador, Roi de Karak Azul:

Kazador est le vieux roi de Karak Azul. C’est un Nain massif, et est incroyablement fort même selon les standards nains. On raconte qu’il pouvait surpasser tous les Nains de son royaume dans les concours de boisson. Ses jeunes jours étaient pleins de fêtes et de bagarres, de chansons paillardes et de ragots sulfureux et, bien sûr, de batailles.
Jusqu’au jour où Gorfang, seigneur de Black Crag, s’infiltra dans la forteresse pour la piller et la mettre à sac. Les Orques furent finalement chassés, mais réussissent à capturer des prisonniers, y compris plusieurs membres de la famille de Kazador. Kazrik, le fils du Roi, supporta un destin presque aussi funeste. Capturé avec ses parents dans la propre salle du trône du Roi, le jeune seigneur nain ne fut pas emmené comme captif mais rasé et fermement cloué au propre trône de Kazador, comme un signe de mépris.
Aujourd’hui, quand il mène ses armées à la bataille, il fait sonner le grand Cor du Tonnerre pour annoncer que le Roi Kazador est venu pour tirer vengeance une fois de plus. En espérant revoir Gorfang dans une bataille, pour qu’au moins il puisse se venger de son ennemi et se décharger du poids des responsabilités qui pèsent sur son cœur.

-Kragg le Sévère, Seigneur des Runes:

Kragg est le Seigneur des Runes du Karaz-a-Karak. Il est le plus vieux et de loin le meilleur Maître des Runes encore en vie ; c’est un vieux nain noueux, fort et endurant comme un chêne battu par les vents. Son impressionnante longue barbe blanche atteint ses pieds. Ses grands sourcils broussailleux couvrent ses yeux profondément enchâssés dans un visage aussi rudement taillé qu’une falaise de granit. Son expression est une éternelle désapprobation. C’est assez normal pour un Nain de son âge, qui a vu tant de merveilles et observé l’inévitable déclin de l’artisanat et du respect. Les maîtres des Runes viennent de tous les Royaumes nains pour s’asseoir à ses pieds et écouter ses paroles avisées. Il connaît bien des secrets des anciens temps, depuis longtemps oubliés par les autres, et est un lien vivant avec les temps passés, presque légendaires. Kragg émerge rarement des profondeurs de Karaz-a-Karak. Dans les plus profondes profondeurs, il dispose de ce qui, virtuellement, est considéré comme son propre royaume : un complexe de mines et de forges près des racines de la montagne où de nombreux Maîtres des Runes travaillent sur de grands projets, sous la supervision de Kragg.
Kragg est armé des meilleures armes qu’un Maître des Runes puisse créer. Son grand marteau, qu’il forgea quand il était un jeune maître des Runes, porte la propre rune cachée et secrète de Kragg. Le vieux Nain est jaloux de son domaine et protecteur envers sa réputation, et jusqu’à maintenant, il n’a partagé le secret de sa rune avec aucun de ses apprentis, de sorte que seul lui peut l’utiliser. Peut-être qu’un jour le maître l’enseignera à son successeur, mais jusqu’à maintenant il n’a pas trouvé de Maître des Runes assez digne d’hériter de cette connaissance.

-Khargrim le Dément, Tueur nain :

Khargrim, dit "le Dément", était un redoutable Tueur nain qui cherchait désespérément la mort au combat lorsque la Guerre de la Barbe éclata. Il saisit cette occasion pour se jeter sur les meilleurs héros elfes montés sur leurs dragons, mais il finit par être capturé et emprisonné. Enchaîné pendant des années et privé de la chance de mourir au combat, il perdit peu à peu la raison pour devenir une véritable machine à tuer. Il parvint finalement à s'enfuir, massacrant de nombreux guerriers elfes avant de s'échapper de leur forteresse. Ses frères Tueurs le conduisirent à nouveau au combat pendant le reste de la Guerre De La Barbe, mais il ne trouva pas plus fort que lui. Lorsque le conflit toucha à sa fin, il disparut dans les Montagnes du Nord, et on n'entendit plus jamais parler de lui.

-Dorin Heldour et Katalin Kandoom, Aventuriers et chercheurs de trésors perdues:

Deux nains qui ont su retrouvées les quelques rares trésors perdues pour le compte du Karaz Ankor. Ils ont retrouvés la pierre de vie perdue d’Aldin Main d'Or, la Hache de Dail et la peau du dragon Fyrskar. Ils sont devenus célèbres. Leurs dernières grandes actions as été de faire évader Elmador (futur Haut Roi des Nains) et Oldor Finnson des cachots de Crag Noir.
 

Grolin Bièrebrune , Brasseur :

Grolin Bièrebrune, le brasseur renommé, affrète une importante cargaison de « Réserve de Grolin » (la bière favorite de l’Empereur Karl Franz en personne). Il lève une compagnie, les « Soiffards de Grolin » pour escorter le chargement pendant son transit vers Barak Varr d’où il serait acheminé par bateau jusqu’à Altdorf. Au cours du voyage à travers les marécages, les « Soiffards » tombent dans un guet-apens tendu par une bande d’orques mais ils sortent vainqueurs de l’échauffourée. Pour fêter l’événement, Grolin ouvre de ses propres mains un de ses inestimables tonneaux de bière que les nains ont tôt fait de vider. Mis en confiance, tant par leur victoire sur leurs agresseurs que par les effets du breuvage absorbé, ils entreprennent de se mettre en chasse de quelques peaux-vertes supplémentaires.

- "Burlok Acier Gris" , Chef nain :

[Au marais des folie] Sous le commandement du brutal Chef de Guerre Hargruk, les guerriers de la horde des orques cherchent à exterminer les nains jusqu'au dernier. Mais le charismatique et courageux chef nain Burlok Acier Gris se dresse contre eux. C'est un combat désespéré que mènent Burlok et sa troupe, qui ne peuvent compter que sur un approvisionnement restreint et sur de rares renforts. Acier Gris sait que tant qu'il tiendra le terrain avec les siens, l'attention des orques sera détournée de la piste, autorisant ainsi les cargaisons de Sermandor à remonter en sécurité jusqu'au Pic Eternel. Aussi, avec une volonté inflexible, Burlok et ses fiers guerriers livrent combat jour et nuit, prêts à donner leur vie pour garder braqué sur eux, le regard des orques.

- Murdogh Kadrikson , chasseurs de trésor :

Dans les rangs des auxiliaires d’Acier Gris, se trouve le célèbre chasseur de trésors, Murdogh Kadrikson. Appâté par la promesse de grandes richesses, l’allègre Kadrikson a entraîné sa troupe de mercenaires, les « Marteaux de Murdogh » dans les profondeurs du marais. Lorsqu’ils ne mettent pas leurs compétences de soldats au service de la défense du camp de Burlok, les « Marteaux » ratissent les ruines de Morgheim à la recherche de précieux artéfacts qu’ils échangent contre de l’or aux savants de la cour impériale. Le sympathique Murdogh a l’entière confiance de Burlok et de ses nains. Néanmoins, Kadrikson et les « Marteaux » ont la fâcheuse tendance de prendre des risques inconsidérés quand se présente l’occasion de s’approprier quelque richesse. Murdogh fait partie de ces individus avides, chez qui l’irrésistible attrait de l’or et la tentation d’accumuler « toujours plus » de trésors, sont plus forts que la raison.

 

-Grombrindal ,Le nain blanc:

Chaque nain, du plus jeune poil-au-menton au plus vieux longue-barbe connait par coeur la Saga de Grombrindal. Ce récit épique long de plusieurs centaines de vers raconte les voyages de Grombrindal dans les montagnes du vieux monde à travers les chemins connus de quelques nains seulement, et apparaissant dans les moments les plus désespérés pour prêter main forte à ses frères.

Personne ne sait vraiment qui il est. Certains disent qu'il n'est autre que Snorri Blanchebarbe de Karaz-a-Karak, le seul roi nain à avoir reçu les hommages de la part du Roi Phénix des Elfes. D'autres voient en lui le protégé de Valaya et l'aimé des dieux nains. Quelle que soit la vérité, la Saga de Grombrindal suggère ces interprétations.. et une quarantaine d'autres. Le Nain Blanc est un héros légendaire et le fait de le savoir encore à ce jour parcourir le monde rempli le coeur de chaque nain de fierté et d'espoir.

En de maintes occasions un guerrier solitaire et encapuchonné a rejoint une armée naine à la veille d'une grande bataille. Buvant sa bière et lustrant sa barbe blanche en silence, concentré sur le combat à venir, il reste toujours à l'écart des autres. Ce n'est qu'au plus fort des combats que le mystérieux inconnu révèle sa véritable identité.

Il en fut ainsi à la bataille de Whale Bridge, où Grombrindal a retenu la horde d'An-Cas, le chef de guerre Gobelin, qu'il décapita d'un seul coup de hache. Il en fut également ainsi à Bitter Peak, où les innombrables hommes-rat furent mis en déroute par une poignée de mineurs nains de Barak-Varr, un fier guerrier à la barbe blanche était à leur tête. A Cragmere également, où les plus grands guerriers nains ont repoussé l'attaque de la plus grande armé d'hommes-bêtes, orques et gobelins jamais vue. A l'issue de la bataille, le valeureux nain blanc et ses compagnons se tenaient sur des piles de plusieurs dizaines de cadavres. Ces histoires et de nombreuses autres montrent la nature héroïque et miraculeuse des interventions de Grombrindal, survenant toujours alors que la flamme de l'espoir s'éteint et que la situation, même pour des nains, semble désespérée.

A la veille de la bataille, alors que dans la nuit le coeur des guerriers nains leur semble plus lourd, il en est toujours un pour raviver le feu et mettre de coté un tonneau ou deux de bière, juste au cas ou un guerrier encapuchonné se joindrait à eux.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site